Fonds de dotation
Jean-Pierre Bertrand

RENCONTRE DE L’ATELIER #10
SAMEDI 18 NOVEMBRE - 17H30

« Topographie des archives »
Promenade avec Michel Claura
Hélène Gheysens, historienne de l’art,
invite Michel Claura et Sara Martinetti

« En 2014, dans le contexte de ma recherche sur les pratiques d’écriture dans l’art des années 1960-1970, je contacte Michel Claura, un critique d’art et organisateur d’exposition actif à Paris entre 1967 et 1984. Je le convaincs d’entamer une recherche en collaboration sur la base de sa mémoire et de ses archives inédites.

Jean-Pierre bertrand © DR
11180
© DR

Nos rencontres se passent dans son cabinet d’avocat et à son domicile. Un jour, l’envie émerge d’arpenter Paris avec Michel et de retourner sur les lieux où il a organisé des expositions et des événements avec son réseau de proches : René Denizot, Jean-Hubert Martin, Brigitte Niegel, Anka Ptaszkowska et les artistes Daniel Buren, François Guinochet, Sarkis, Niele Toroni, Ian Wilson, etc. » raconte Sara Martinetti.

Deuxième rencontre, d’un cycle de trois, explorant la relation entre archives et création contemporaine, Hélène Gheysens, Michel Claura et Sara Martinetti, se proposent, dans le cadre d’une discussion informelle, d’explorer le rapport des pratiques artistiques ayant émergé dans la seconde moitié des années 1960 aux lieux et à Paris, et plus généralement d’explorer la dimension topographique des archives.

réservation par mail : reservation@fonds-jeanpierrebertrand.com¹

¹ Dans la limite des places disponibles

MICHEL CLAURA est un critique d’art et organisateur d’exposition, actif à partir de 1967. Il a publié plus de quatre-vingts textes dans des revues comme notamment Les Lettres françaises, Studio International, Data, Opus international, ArTitudes ainsi que dans ses propres catalogues. Il a organisé des expositions ou des événements dans des lieux non artistiques comme 18 Paris IV.70 (1970), Actualité d’un bilan (1972), Une exposition de peinture réunissant certains peintres qui mettraient la peinture en question (1974), À Pierre et Marie : une exposition en travaux (1982-1984). Dans les années 1970, il a, avec ses amis, créé des lieux d’art à Paris, comme la galerie 1-36 et l’espace alternatif Vitrine pour l’art actuel.

SARA MARTINETTI est une chercheuse en histoire, anthropologie et théorie des arts. Sa thèse de doctorat, dirigée par Béatrice Fraenkel et soutenue en 2020 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), s’intitule « ‘I never write, I just do’ : Pratique de l’écrit et enjeux théoriques du travail de Seth Siegelaub dans l’art conceptuel, le militantisme et l’érudition ». Sur ce sujet, elle a conçu plusieurs expositions et publications, dont The Stuff That Matters: Textiles Collected by Seth Siegelaub for the CSROT (Raven Row, Londres, 2012), Seth Siegelaub: Beyond Conceptual Art (Stedelijk Museum Amsterdam, 2015–16 ; cat. Walther König, 2015), et Seth Siegelaub: “Better Read Than Dead”, Writings and Interviews, 1964–2013 (cat. Walther König, 2020). Suivant une méthode similaire, elle travaille depuis 2014 avec Michel Claura, un avocat ayant été actif dans l’art comme critique et organisateur d’exposition entre 1967 et 1982. Leur collaboration a abouti à la publication de deux rapports de recherche, disponible en version imprimée et digitale, rendus possibles par des bourses du Centre national des arts plastiques (Cnap) en 2017 et des Amis du Centre Pompidou dans le cadre de la Mission recherche en 2020. En 2022, elle a organisé l’exposition Anka Ptaszkowska, au cas par cas au Capc, Musée d’art contemporain de Bordeaux.

HÉLÈNE GHEYSENS est docteure en art contemporain. Sa thèse intitulée « Lea Lublin, architecte de l’information » sous la direction de Pascal Rousseau a été soutenue à Paris I Panthéon-Sorbonne le 12 mai 2023. En 2019, elle a été co-curatrice à l’Institut National d’Histoire de l’Art de l’exposition AntipsychiARTrie, relations entre art et antipsychiatrie depuis 1960. En 2023, elle organise l’exposition Lea Lublin, Arte será vida à la galerie Michel Journiac à Paris et co-dirige l’ouvrage Amis, 120 ans avec le Musée national d’art moderne, publié par les éditions du Centre Pompidou. Elle est la fondatrice de la Mission Recherche des Amis du Centre Pompidou, un dispositif d’accompagnement des chercheurs auprès du Musée national d’art moderne - Centre Pompidou. Elle a contribué à différents outils archivistiques, revues et publications, tels que la base de données du CNAP, le site Aware Women Artists, la revue Artpress, les Cahiers du Mnam, Histo.Art, des catalogues et textes d’expositions.

réservation par mail : reservation@fonds-jeanpierrebertrand.com¹

¹ Dans la limite des places disponibles



Yellow green aplat

© DR

Mentions légales | Recevoir nos informations