Fonds de dotation
Jean-Pierre Bertrand

L’œuvre de Jean-Pierre Bertrand prend sa source dans une approche arithmétique du temps et de la nature, la porosité des médiums, le cinéma. Dès la fin des années 1960, il développe une recherche substantielle qu’il exprime à travers le film et la vidéo, la peinture, la photographie, le dessin et l’imprégnation quasi-alchimique de papiers par des matières organiques (sel, citron, miel), avec en toile de fond, l’écriture conçue comme un médium artistique.

Chacune de ses expositions est envisagée comme un « Work in Progress », une réélaboration continuelle de l’œuvre ; chaque installation procède d’une réflexion sur la sérialité et la répétition, la résonance physique du corps et de l’espace.

Son travail est considéré comme unique, développant un univers sensible qui ne s’apparente à « aucun mouvement, à aucune école encore en place ». Son parcours est marqué par des expositions de référence à l’ARC, au Centre Pompidou, à la Documenta de Kassel, au Musée d’Art Moderne de Paris, etc. Il représente la France à la 48e Biennale de Venise en 1999.

En 2019, le Centre Pompidou lui consacre une seconde exposition, Diamon’D, à l’occasion de la donation de l’ensemble de sa production cinématographique et vidéo-graphique. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques.

Expositions en images

Chaque exposition de Jean-Pierre Bertrand abolie tout ordre chronologique. L’ordonnancement mis en place procède d’une réflexion sur la sérialité et la répétition, la résonance physique du corps et de l’espace.

’’Projections de diapositives’’
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Jean-Pierre Bertrand, 1972
Exposition personnelle, vue partielle
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP, 1979
’’La totalité des citrons’’
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
Exposition personnelle, vue partielle
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
’’Le Diamon’D’’
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
Galeries contemporaines, vue partielle d’exposition
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
Exposition personnelle, vue partielle
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP, 1987
’’Magiciens de la terre’’, vue partielle d’exposition
Commissariat : Jean-Hubert Martin
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Jean-Pierre Bertrand, 1989
’’Histoire de musée’’, vue partielle d’exposition
© ADAGP - Jean-Pierre Bertrand
Vue partielle d’exposition
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP, 1989
Vue partielle d’exposition
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP, 1992
’’Jean-Pierre Bertrand’’, exposition personnelle, vue partielle
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP, 1992
’’Jean-Pierre Bertrand’’, exposition personnelle
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : André Morin, 1996
’’Le transport de l’image’’, vue partielle d’exposition
Commissariat : Dominique Païni
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
’’10 intensità in Europa’’, vue partielle d’exposition
© ADAGP - Jean-Pierre Bertrand, 1998
’’Cinquante quatre lettres bleues ne viendront pas à bout du verbe’’ (œuvre in situ)
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Jean-Pierre Bertrand, 1998
Exposition personnelle, vue partielle
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Laurent Lecat, 1999
’’Etrog en 54, 5, 4 (5-4)’’, 1999,
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Jean-Pierre Bertrand, 1999
’’Dialogue ininterrompu’’, vue partielle d’exposition
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP, 2001
’’Consubstanciellement ou l’instant unique’’, vue partielle d’exposition
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Claude Germain, 2004
’’Consubstanciellement ou l’instant unique’’, vue partielle d’exposition
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Claude Germain, 2004
’’Emménagement #3’’, œuvre ’’in situ’’
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP, 2011
’’Buenos Aires’’
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : K. Stoeber, 2015
’’FROM RED TO RED’’, vue partielle d’exposition
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Denis Prisset, 2015

Voir la sélection depuis 1972 »

Biographie

« Je me considère comme un artiste qui utilise différents médiums. Je fais souvent référence au « volume » dans mon travail sans me considérer comme sculpteur. Évidemment que l’on peut encore parler de sculpture sans avoir l’air réactionnaire, ça ne me dérange pas. En même temps les notions d’espace, de physique propre à l’objet ont évolué. Le mondialisme y est pour quelque chose ; les hommes communiquent plus facilement ; certains murs sont tombés ; l’ordre spatial concerne toute la planète en même temps.
Du coup, une installation, même si elle est tridimensionnelle, n’est plus de l’ordre de la sculpture.
Je ne sais pas ce que l’art d’aujourd’hui pressent et tâtonne à montrer. Peut-être une filiation avec le réel tel qu’il rôde autour de nous. En même temps même si la coupe d’une fleur au jardin des Tuileries fait éternuer un citadin du Wisconsin, l’homme est toujours présent dans l’inconscient de son corps, même s’il croit être l’empreinte de ce qui se passe autour de lui et c’est ça qui m’intéresse
. »

Jean-Pierre Bertrand, En même temps
11 mai 2004

Expositions personnelles

Cette liste recense les principales expositions personnelles de Jean-Pierre Bertrand depuis 1970.

  • 2019
    DIAMON’D, Donation filmographique et vidéographique, Centre Pompidou, Paris, France
  • 2016
    Des surfaces peintes larges plates claires, Galerie Michel Rein, Paris, France
  • 2015
    Jean-Pierre Bertrand, Galerie Michel Rein, Brussels, Belgium
    FROM RED TO RED 6 x 3 x 1 f o r m a t s + 4, Fonds de dotation M-ARCO, Marseille, France
  • 2014
    Darwin (commissariat Christine Blanchet), Angle Art Contemporain, Saint-Paul-Trois-Châteaux, France
  • 2012
    SIX FOIS SHEM EN DEUX, Galerie Michel Rein, Paris, France
  • 2010
    De ce qui se fera, De ce qui sera fait, Centre International de la Poésie, Centre de la Vieille Charité, Marseille, France
  • 2008
    SAMOUT ET MOUTNEFRET, Galerie Michel Rein, Paris, France
  • 2006
    Galerie Traversée, Munich, Allemagne
    Peintures plasmiques, Galerie Michel Rein, Paris, France
  • 2005
    Galerie Yves Iffrig, Strasbourg, France
    In Search of the Miraculous, Le Quartier, Centre d’art contemporain, Quimper, France
    Vertiges, La Maison Eclusière, Printemps de Septembre (commissariat Jean-Marc Bustamante), Toulouse, France
  • 2004
    Consubstantiellement ou l’instant unique, Musée Picasso, Antibes, France
    Cinquante-quatre lettres bleues ne viendront pas à bout du verbe, FRAC PACA, Galerie des Ponchettes, Nice, France
    Autour d’une passion (16), Jean-Pierre Bertrand chez Patrick des Gachons, Château de Fraïssé, France
  • 2003
    Le diable évidemment, Musée des Beaux-Arts, Brest, France
    La galerie des Remparts, Toulon, France
    Le diable évidemment, Le Garage, Nancy, France
  • 2002
    Passing through, galerie Michel Rein, Paris, France
    2001
    Centre d’Art contemporain Georges Pompidou, Cajarc, France
    Galerie de l’Ambassade de France, Rome, Italie
  • 2000
    Annandale Gallery, Sydney, Australie
    Centre d’Art Sacré Contemporain, Pontmain, France
  • 1999
    Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, Paris, France
    48e Biennale de Venise, Pavillon Français, Venise, Italie
    Institut Français, Turin, Italie
    Galerie Giorgio Persano, Turin, Italie
  • 1998
    Galerie de France, Paris, France
    Chapelle Saint Martin du Méjan, Arles, France
    Les Rencontres d’Arles, Le Capitole, France
    10 intensità in Europa, Musée Luigi Pecci, Prato, Italie
    Jean-Pierre Bertrand, Mixed Mediums, Galerie de France, Paris, France
  • 1996
    Galerie A. von Scholz, Berlin, Allemagne
    Carré d’art, Musée d’Art contemporain, Nîmes, France
  • 1995
    Synagogue de Delme, Delme, France
    Galerie Samia Saouma, Paris, France
  • 1994
    Galerie de France, Paris, France
  • 1993
    Musée d’Art Moderne de Paris, Paris, France
    Les Rendez-vous de l’Arc, Musée d’Art Moderne de Paris, Paris, France
    Galerie Alberto Weber, Turin, Italie
  • 1992
    Galerie Arnaud Lefebvre, Paris, France
    Ecuries de Chazarat, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand, France
    Exposition universelle, Pavillon Français, Séville, Espagne
    Musée de Beaux-Arts, Nantes, France
    Galerie de France, Paris, France
  • 1991
    Institut Valencien d’Art Moderne (IVAM), Centre del Carme, Valence, Espagne
  • 1990
    Institut Français, Naples, Italie
    Fiac 90, Galerie de France, Paris, France
    Grand Prix National de Peinture, Paris, France
  • 1989
    Grands Puits, Hôpital du Kremlin Bicêtre, Paris, France
    Kunstverein für die Rheinlande und Westfalen, Düsseldorf, Allemagne
  • 1987-1989
    Magasin, Centre national d’Art Contemporain de Grenoble, France
  • 1987
    Forum, Galerie de France, Zurich, Suisse
    Galerie Roger Pailhas, Marseille, France
  • 1986
    Galerie de France, Paris, France
    Galerie Zabriskie, New-York, États-Unis
    Galerie Hillmann Holland, Atlanta, États-Unis
  • 1985
    Galeries contemporaines, Centre George Pompidou, Paris, France
    Galerie Christian Laune, Montpellier, France
    Ecole Régionale des Beaux-Arts George Pompidou, Dunkerque
    Galerie Camomille, Bruxelles, Belgique
    Musée Saint-Pierre Art Contemporain, Lyon, France
  • 1984
    Ecole des Beaux-Arts, Valence, France
  • 1983
    Galerie de France, Paris, France
  • 1982
    Galerie de Ambrogi, Milan, Italie
    Galerie Camomille, Bruxelles, Belgique
  • 1981
    Musée des Beaux-Arts, Toulon A.R.C., France
    Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, A.R.C., France
  • 1980
    Galerie Jacques Donguy, Bordeaux, France
    Galerie Eric Fabre, Paris, France
  • 1979
    C. Space, New-York, États-Unis
  • 1978
    Galerie Nuovi Strumenti, Berscia, Italie
    1977
    Galerie Eric Fabre, Paris, France
  • 1976
    Chapelle de la Salpêtrière, Paris, France
    Fine Arts Building, New-York, États-Unis
  • 1975
    Galerie Eric Fabre, Paris, France
  • 1972
    Galerie Sonnabend, Paris, France
  • 1970
    Städtische Kunstsammlungen, Ludwigshafen

Expositions collectives

Sélections des principales expositions collectives de Jean-Pierre Bertrand depuis 1972

  • 2020
    Le goût de l’art, l’art du goût, Château du Rivau, France
  • 2019
    Penser en forme et en couleur, Musée des Beaux-Arts de Lyon, France
    Les Abeilles de l’Invisible (commissariat Denis Gielin), MAC’S, Site du Grand Hornu, Fédération Wallonie Bruxelles, Belgique
  • 2016
    La règle et l’intuition, Abbaye de Montmajour, Arles, France
  • 2015
    Au rendez-vous des amis, Fondazione Palazzo Albizzini, Collection Burri, Città di Castello, Perugia, Italie
    Summertime Love 2, Galerie Michel Rein, Paris, France
  • 2014
    Avec et sans peinture, MAC/VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine, France
    10 ANS ! Nouvel accrochage de la collection Albers-Honegger, Espace de l’Art Concret, Mouans-Sartoux, France
    Buenos Aires, Jean-Pierre Bertrand et Carlos Kusnir (commissariat Philippe Cyroulnik), Le 19, Centre Régional d’Art Contemporain, Montbéliard, France
    Etats de sidération / Etat du sidéré / States of Sideration / The State of the Siderated, Jean-Pierre Bertrand, Maurice Blaussyld, galerie Allen, Paris, France
  • 2012
    Neon, who’s afraid of red, yellow and blue? (commissariat David Rosenberg), Maison Rouge, Paris, France
    Territoires, Musée d’Art Moderne et Contemporain, Strasbourg, France
  • 2011
    La peinture mode d’emploi, Crac Montbéliard, Montbéliard, France
    Des années 1960 à nos jours, Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou, Paris, France
    Ponctuation 2 / Constellations, Frac Picardie, Amiens, France
    Festival AP’ART 2011, Alpilles-Provence Art, Chapelle Saint-Gabriel, Tarascon, France
    Je suis seul, avec vous (commissariat Denis Gielen), Musée des Arts contemporains, Grand-Hornu, Boussu, Belgique
    Biennale de Montréal (commissariat Claude Gosselin & David Liss), Montréal, Canada
    BOB AND BREAKFAST - Robert Filliou et ses invités (commissariat François Curlet), Galerie Nelson Freeman, Paris, France
    Nouvel accrochage (vidéo), Centre Georges Pompidou, Paris, France
    Cifre immaginarie, Jean-Pierre Bertrand, Louise Bourgeois, Giovanni Rizzoli (commissariat Bruno Corà), Galleria Cardi, Milan, Italie
    Tout est là, Jean-Pierre Bertrand et Giovanni Rizzoli (commissariat : Bruno Corà), Galleria Michela Rizzo, Venice, Italie
  • 2010
    Accords parfaits, Galerie Michel Rein, Paris, France
    Le sourire du Chat (Opus 2), FRAC Pays de la Loire, Carquefou, France
    The Promises of the Past, Centre Pompidou, Musée National d’Art Moderne de la ville de Paris, Paris, France
    Carte blanche à Yves Iffrig, La Chaufferie, Strasbourg, France
  • 2009
    Dessins en grande largeur, Galerie de France, Paris, France
    Dans l’œil du critique, Bernard Lamarche-Vadel et les artistes, Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Paris, France
  • 2007
    Plus de réalité, Hangar à bananes, Nantes, France
    Ligne B, Connexion aux Abattoirs, Musée d’art moderne et contemporain, Les Abattoirs, Toulouse, France
  • 2006
    L’homme-paysage, commissariat : Alain Tapié et Jeannette Zwingenberger, Palais des Beaux-Arts de Lille, France
  • 2005
    Le noir est une couleur, Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence, France
    Comme le rêve, le dessin, Musée du Louvre / Centre Georges Pompidou, Paris, France
    Le goût des choses, Ecole d’Architecture de Lille, Villeneuve d’Asq, France
    Excès de traits, FRAC Picardie, Amiens, France
    Statment, galerie Traversée, Munich, Allemagne
    Quand l’absence fait sens, galerie d’art contemporain de l’Hôtel de Ville, Besançon, France
    Vertiges, Printemps de septembre, Toulouse, France
    Stiftung fur konstruktive une konkrete Kunst, Zurich, Allemagne
  • 2004
    Gestes, traces et autres signes, Centre d’art contemporain, Carros, France
    Collection d’art contemporain d’agnès b. « Je m’installe aux abattoirs », Les abattoirs, Toulouse, France
    Bert Dupont et ses amis, FRAC Languedoc-Roussillon, Montpellier, France
    Dix-sept artistes à 17 ans, Musée Arthur Rimbaud, Charleville-Mézières, France
    Donation Albers Honegger, Espace de l’Art concret, Mouans-Sartoux, France
    Les intrus, Musée Gustave Moreau, Musée d’Art moderne de Paris hors les murs, Paris, France
    Au Feu, Musée d’art contemporain de Séoul, Séoul, Corée du Sud
    Trafic d’influences : Art et design, Collection Frac Nord Pas de Calais, Tri Postal, Lille, France
    Sur la terre comme au ciel, Espace Riquet, Béziers, France
    Self-portrait, Galerie Michel Rein, Paris, France
    20 ans des Frac, Château des Ducs de Bretagne, Nantes, France
  • 2003
    20 ans des FRAC, Château des Ducs de Bretagne, Nantes, France
    Collection du Centre George Pompidou, Paris, France
    2002
    Collection du Centre Pompidou, Paris, France
    CHROMA, Espace de l’Art concret, Mouans-Sartoux, France
    La Voie Abstraite, Fondation Guerlain, Les Mesnils, France
    Confiture demain et confiture hier - Mais jamais confiture aujourd’hui…, Centre Régional d’Art Contemporain, Sète, France
    Raconte, La Chapelle des Recollets, Apt, France
    Les années 70, CAPC, Bordeaux, France
    Les travaux de la peinture, Galerie du TNB, Rennes, France
    La collection : repères et inédits, Carré d’art, Nîmes, France
  • 2001
    Collection du Musée d’art contemporain, Lyon, France
    Entre matière et lumière, Collection du Frac Bretagne, Chapelle des Ursulines, Quimper, France
    Double abstraction, Maison Mírini, Rabat, Maroc
    Din Art 4, Musée de la communication, Francfort, Allemagne
    Dialogue ininterrompu, Musée des Beaux-Arts, Nantes, France
    Art Wall Sticker, Espace Paul Ricard, Paris, France
    Vitraux d’ici, vitraux d’ailleurs, maquettes d’artistes, Saint-Paul-Trois-Châteaux, France
    L’impureté, Galerie Philippe Casini, Paris, France
  • 2000
    Parcours contemporain, Fontenay-le-Comte, France
    Musée d’Art Moderne de Dhout Dhaenens, Deurle, Belgique
  • 1999
    Ainsi de suite 3, CRAC Languedoc-Roussillon, Sète, France
    Collection du Frac Paca, Musée du Luxembourg, Paris, France
    Primitive Passion, Palais des Papes, Avignon, France
    L’effet film, Le Réverbère 2, Lyon, France
    L’effet film, Lecture, France
    Sculptures, propositions, oeuvres du Fnac, Musée des Beaux-Arts Denys Puech, Rodez, France
  • 1998
    Tableaux d’une histoire, Villa Arson, Nice, France
    Projections, le transport de l’image, Studio National des Arts contemporains - Le Fresnoy, Tourcoing, France
    Densité ou le musée inimaginable, Domaine de Kerguehennec, Bignan, France
    Les objets contiennent l’infini, Ecole Supérieure des Beaux-Arts, Tours, France
    Le fragment, la durée, le montage, La Galerie de l’Ecole d’Art de Quimper, France
  • 1997
    Hommage Artgo, Ancien Entrepôt Uniroyale, Bruxelles, Belgique
    Miniaturen Heute-Today-Aujourd’hui-Oggi, Deichtorhallen, Hambourg, Allemagne
    Engel-Engel, Kunsthalle Vienne, Autriche
    La Rayure, L’Intervalle, Le Jour, Frac Nord Pas de Calais, Dunkerque, France
    Dernières acquisitions, Frac Basse Normandie, Caen, France
    Ainsi de suite, Centre Régional d’Art contemporain, Sète, France
    Made in France 1977-1997, Centre Pompidou, Paris, France
    L’image-Contact, Galerie Michèle Chomette, Paris, France
    L’empreinte, Centre Pompidou, Paris, France
  • 1996
    Le lieu du combat, Domaine de Kerguehennec, Bignan, France
    Tapisserie récente, Commandes publiques 1990-1996, Musée de la Tapisserie, Aubusson, France
    Collection-Collection, Musée d’Art moderne, Villeneuve d’Ascq, France
  • 1995
    Galerie Hervé Bize, Nancy, France
    9x1, Carte Blanche à André Magnin, Galerie de Marseille, Marseille, France
    La première pierre, Galerie Météo, Paris, France
    L’air du large, Biennale de Venise, Italie
    Break, Galerie Gilles Peyroulet, Paris, France
    Galerie du Cloître, Ecole Régionale des Beaux-Arts, Rennes, France
    Musée des Beaux-Arts, Tourcoing, France
    L’Art et le 7ème Art, Hôtel de la Monnaie, Paris, France
    Centre d’Art contemporain de Castres, France
    Vagabondages, œuvres du Frac Auvergne, France
    Collection de la Caisse des Dépôts et Consignations, Moscou, Russie
    Das offene Bild, Museum der bildenden Kunste, Leipzig, Allemagne
  • 1993
    L’objet théorique, Domaine de Kerguehennec, Bignan, France
    Collection du Frac Champagne-Ardennes, Reims, France
    Das offene Bild, Westfalisches Landesmuseum, Munster, Allemagne
    Where : l’identité ailleurs que dans l’identification, Musée d’art Moderne de Saint-Etienne, Saint-Etienne, France
  • 1992
    Le cri et la parole, Espace de l’Art concret, Mouans-Sartoux, France
    Manifeste, Centre Pompidou, MNAM Paris, France
    Collection IVAM, Valencia, Espagne
    Documenta IX, Kassel, Allemagne
    Collection de la Caisse des Dépôts et Consignations, Paris, France
    Point de vue, ITEM, Lyon, France
  • 1991
    30 œuvres du Fnac, La Défense, Paris, France
    Biennale d’Art contemporain, Espace Tony Garnier, Lyon, France
    Kunsthalle in der Harmonie, Heilbronn, Allemagne
    Projekt Kunst, Europa, Frankreich in Wittemberg, Wittemberg, Allemagne
    Ligne de mire n°2, Fondation Cartier pour l’art contemporain, Jouy-en-Josas, France
    14 Contemporary Artists from France, Art gallery of Ontario, Toronto, Canada
    Dessin et dessein, 1er volet, Musée des Beaux-Arts de Mulhouse, France
  • 1990
    Le Diaphane, Ecole des Beaux-Arts de Tourcoing, France
    L’expérience de la couleur, Galerie de l’Ecole d’art de Marseille, France
    Aktuelle Kunst Europas, Sammlung/Centre Pompidou, Paris, France & Deichtorhallen, Hamburg, Allemagne
    Institut Français de Naples, Italie
    Blau, Heidelberg Kunstverein, Allemagne
  • 1989
    Magiciens de la terre, Centre Pompidou, La Grande Halle de la Villette, Paris, France
    Art Français du XXe siècle 1975-1987, Musée National d’Art contemporain, Séoul, Corée du Sud
    Le Faux, Fondation Cartier, Paris, France
    Image de l’abstraction, MOMA, Los Angeles, Etats-Unis
    Sous le soleil exactement n°2, Villa Arson, Nice, Paris
    Histoire de musée, commissariat : Suzanne Pagé, Musée d’art moderne de la ville de Paris, France
  • 1987
    L’époque, la mode, la morale, la passion, Musée d’Art Moderne, Centre George Pompidou, Paris, France
    Collection du musée d’Art Contemporain de Nîmes, France
    Les années 80 en France, Palais de Dolmabahce, Istanbul, Turquie
  • 1986
    Qu’est-ce que l’Art Français ?, FRAC Midi-Pyrénées, Montpellier, France
    Hors Tendances, Galerie Vivita, Florence, Italie
    Triennale de le petite sculpture, Felbach, Allemagne
    Peinture en France : les années 80, Art Center, Hong Kong, Chine
  • 1985
    Génération Polaroïds, Pavillon des Arts, Paris, France
    Alles un noch viel mehr, Kunsthalle, Berne, Suisse
    Biennale de Sao Paulo, Brésil
    Anciens et Nouveaux, œuvres acquises par l’Etat 1981-1985, Grand Palais, Oaris, France
  • 1983
    30 ans de Cinéma expérimental, Centre George Pompidou, Paris, France
    SIMA, Palazzo Grassi, Venise, Italie
    Bonjour Monsieur Manet, Centre George Pompidou, Paris, France
  • 1982
    Hommage à Sébastien Bottin, Musée des Beaux-Arts, Le Havre, France
  • 1981
    Lilijevachs Konstall, Stockhom, Suède
  • 1979
    Europa 79, Stuttgart, Allemagne
  • 1978
    Boîtes, Musée d’Art Moderne, A.R.C.2, Paris, France
    Aspect de l’Art en France, Art 9’78, Bâle, Suisse
  • 1976
    Cayc, Buenos-Aires, Argentine
  • 1975
    Document de l’absence, Maison de la culture, Rennes, France
    Galerie Contemporaine, Varsovie, Pologne
  • 1974
    Pour mémoire, Entrepôts Lainé, CAPC, Bordeaux, France
    20 artistes contemporain 1964-1974, Musée d’Israël, Jérusalem, Israël
  • 1973
    Drawing, Galerie Léo Castelli, New-York, Etats-Unis
    Konsthall, Sodertalje, Suède
  • 1972
    Festival d’Art International, Spolete, Italie

Collections publiques

Les oeuvres de Jean-Pierre Bertrand sont présentes dans de nombreuses collections publique en France et à l’étranger.

Commandes publiques

En matière de commande publique, Jean-Pierre Bertrand puise dans ce qui lui est proposé. Il ne fait que révéler ce qui est déjà en présence, à savoir l’architecture même du lieu, sa configuration intime, qui peut échapper au regard.

1 rue Descartes, Paris
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
Salle des chercheurs
© ADAGP - Jean-Pierre Bertrand
Vitraux pour les soupiraux de la crypte du Panthéon
© ADAGP - Jean-Pierre Bertrand

Filmographie

Dès les années 1960, Jean-Pierre Bertrand mène une recherche substantielle à travers le film et la vidéo qui imprègne toute sa démarche artistique.

Cliquer sur le titre d’un film affiche son synopsis…

  • Le diable évidemment
    Vidéo, couleur, sonore, 2003, Collections du FRAC Bretagne
    À la demande du FRAC Bretagne et du Musée de Brest, sont disposées dans une grande salle des œuvres du FRAC et des peintures anciennes selon le choix de Jean-Pierre Bertrand. A été tournée deux mois après une vidéo de la même salle filmée en travelling selon ses caractéristiques : le plafond, les murs, le sol ; sans tenir compte de ce qu’elle contient. Projection sur deux écrans avec images différentes.
  • Time removing
    Vidéo, couleur, sonore, 3’45”, 2003
    Le temps nécessaire à homme en train de patiner pour retrouver son double, plus jeune.
  • Passing through
    Vidéo, couleur, sonore, 7’40”, 2002, Collections FRAC Limousin
    Créer une fiction en grossissant des parties de l’image d’un plan de sept minute extrait du dernier film de Kubrick Eyes wide shut . La musique est de Nicolas Bracri.
  • Wittgenstein en-cours
    Vidéo couleur sonore, 25’, 2002
    Cette vidéo est tournée avec les élèves de l’école des Beaux-Arts de Quimper. Chaque élève lit dans l’environnement qui lui convient un passage du texte de Norman Malcom Wittgenstein après avoir remplacé «  Wittgenstein  » par «  il  » et après avoir supprimé toutes appréciations personnelles de l’auteur. Les essais ou les reprises de lectures ont été montés à la suite.
  • Darwin
    Vidéo couleur sonore, 4’07”, 2000
    Est filmé dans un parc de Darwin, la cacophonie de chants d’oiseaux dans le feuillage des arbres, interrompu par une forte explosion qui nous renvoie à d’autres lieux, d’autres villes, comme un écho.
  • Entre avant et après
    Vidéo, couleur, sonore, 2000
    La caméra filme en plan fixe une scène de mariage sans tenir compte des déplacements des convives posant pour un photographe hors de l’image. Un petit train tel qu’on en voit dans les parcs traverse à un moment donne l’image. On peut brièvement lire «  Sydney 2000  ».
  • Le transport de l’image (exposition)
    Dispositif vidéo, 1997
    Produite par le Fresnoy et montrée à l’exposition inaugurale du Fresnoy. Tour de 370 x 120 x 120 cm constituées de 4 projecteurs 16mm projetant à l’intérieur de ses parois un film en boucle : un homme, caméra à la main, avance sur une route en tournant sur lui-même, le soleil dans le dos.
  • Au fil de l’eau
    Vidéo couleur sonore, 5’, 1995
    Cette vidéo est une commande faite à plusieurs artistes ayant pour contrainte de devoir filmer l’eau des canaux de Venise. À bord d’un canot à moteur sont filmés les pieux bordant la lagune au rythme d’une musique entraînante. Longs fondus enchaînés en boucle.
  • 7 ans avant l’an 2000
    Film 16 mm, noir et blanc, sonore, 12’, 1993
    Une statuette égyptienne est filmée au Louvre : Moutnefret assise aux côtés de son époux Samout. Elle est filmée en gros plan. Elle prête ses mots à la voix d’un homme du XXe siècle qui parle de son désir de s’incarner dans l’image.
  • Kremlin-Bicêtre
    Vidéo noir et blanc, sonore, 20’, 1990
    Filmer le fond du puits de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre profond de 50 mètres où sont disposés un ensemble d’ampoules qui se reflètent dans l’eau de la Bièvre.
  • 11 ans avant l’an 2000 (L’accordeur de piano)
    Vidéo couleur sonore, 5’, 1989
    Dans un conservatoire de musique, un homme accorde un piano. La durée de son travail est filmée dans son intégralité.
  • 11 ans avant l’an 2000 (Le chanteur)
    Vidéo, couleur, sonore, 1989, Collections du FNAC
    Un chanteur chante un lied. La caméra le suit avec difficulté filmant en gros plan ses yeux extatiques, l’intérieur de sa bouche, ses mimiques quand il reprend son souffle.
  • 13 ans avant l’an 2000
    Vidéo, couleur, sonore, 1987, Collections du Centre Pompidou, Paris
    Un homme assis dans une brasserie parle sans regarder la caméra de ses péripéties en moto en particulier des virages à grande vitesse. Il décrit les trajectoires un citron à la main.
  • 13 ans avant l’an 2000, (2e version)
    Vidéo, couleur, sonore, 10’, 1987
    La caméra fixée en haut d’un chariot à roulette parcourt les salles du Magasin à Grenoble pendant une exposition de Jean-Pierre Bertrand. Éclairage spécial diffèrent de l’exposition. Elle tourne dans l’espace du lieu selon un parcours labyrinthique.
  • Diamon’D
    Film 16 mm, noir et blanc, muet, 3’ en boucle, 1981, Collections du Centre Pompidou, Paris
    Longue avancée au ralenti sur l’  »aquarium  », salle au premier étage du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, où avait lieu une exposition de Jean-Pierre Bertrand.
  • Balance ball
    Film 16 mm, couleur, muet, 8’, 1974
    Un ballon apparait par le haut du cadre, rebondit sur le sol, tourne sur lui-même avant de prendre sa position d’équilibre.
  • Playing dices
    Film 16 mm, noir et blanc, muet, 6’, 1974, Collections du Centre Pompidou, Paris
    Dans un décor tendu de tissus noirs, une main lance des dés contre un miroir.
  • Expressions
    Film 16 mm, noir et blanc, muet, 20’, 1972, Collections du Centre Pompidou, Paris
    Sont projetées sur le visage de Jean-Pierre Bertrand trois expressions : triste, neutre, gai. L’artiste cherche à mimer ces expressions lorsqu’elles sont projetées sur son visage. Mais étant donné le rythme des projections, le visage n’arrive plus à articuler et se fige.
  • Face
    Film 16 mm, noir et blanc, muet, 10’, 1972, Collections du Centre Pompidou, Paris
    Alternance d’images arrêtées et d’images d’un visage immobile fixant un point hors du cadre.
  • Borges
    Film 16 mm, noir et blanc, muet, 2’, 1972, Collections du Centre Pompidou, Paris
    Les deux minutes les plus longues de Borges assis sur un sofa de la bibliothèque (Calle Mexico à Buenos Aires), sa canne s’agitant entre ses mains. Ce film a été réalisé après une longue interview.
  • Contorsions
    Film 16 mm, noir et blanc, muet, 6’, 1971, Collections du Centre Pompidou, Paris
    Au ralenti, les efforts de décontraction de Jean-Pierre Bertrand avant d’être filmé dans Face où le visage reste fixe.
photogramme du film ’’Avenida corrientes’’, Collection du Centre Pompidou
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
Photogramme extrait de ’’Expressions’’, Collection du Centre Pompidou
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP
Vidéogramme extrait du film ’’Darwin’’
© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP

Ouvrages et textes de référence

Catalogues d’expositions

  • Patrick Javault, « Découvrement », in FROM RED TO RED 6 x 3 x 1 f o r m a t s + 4, Le cahier du Box, Marseille, Editions P, 2015
  • Catherine Millet, « Incorporer le monde », Hélène Meisel, « Le corps du texte », Philippe-Alain Michaud, « Lieux de passage sur les films de Jean-Pierre Bertrand », in Jean-Pierre Bertrand, Marseille, Mettray éditions, 2013
  • Jean Daive, Intégrale et Latéralité, Approche phénoménologique de l’oœuvre de Jean-Pierre Bertrand, Marseille, Editions Cipm, 2010
  • Jean-Louis Andral, « L’artiste comme medium : peindre est difficile avant de peindre », Jacques Soulillou, « Le paradoxe Robinson ou « comment jamais aucun texte ne viendra jamais au bout de la lettre » », Jeanette Zwingenberger, « Visite d’Atelier », Iris Grünacker-Janowitz « La Cuisine des Anges », in Jean-Pierre Bertrand : Consubstantiellement ou l’instant unique, Antibes, Paris-Musées, Musée Picasso, 2004
  • Olivier Kaeppelin, Quelque chose veille, Cajarc, Centre d’art contemporain Georges Pompidou, 2001
  • Emmanuel Latreille, texte du catalogue de la collection du FRAC Bourgogne, Dijon, France, 2000
  • Denys Zacharapoulos, « Jean-Pierre Bertrand ou la première fois », in Catalogue de 48e Biennale de Venise, Venise, Pavillon Français, 1999
  • Françoise Bataillon, texte du catalogue du Musée départemental d’Art contemporain de la Seine-Saint-Denis, 1998
  • Guy Tosatto, « Le masque du paradoxe », Arielle Pellenc, « Le démon de l’analogie », René Denizot, « La lettre solide », in « Tandis que sa main gauche roule sur sa cuisse nue un gros citron jaune… », Arles, Actes Sud / Carré d’Art, 1996
  • Martine Le Gac, texte du catalogue de la collection du FRAC Bretagne, Rennes, 1996
  • Dominique Païni, L’art et le 7e art, musée des Beaux-Arts de Tourcoing, 1996
  • Olivier Zahm, « Les volumes syntagmatiques », catalogue de la Fondation Cartier, 1995
  • M. Bonnike, « Tapisserie récentes », Aubusson, Catalogue du Musée départemental, 1994
  • René Denizot, Arielle Pélenc, Guy Tosatto, Béatrice Parent « De la distraction… », Jean-Pierre Criqui « Le premier homme aujourd’hui », catalogue de l’exposition au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Actes Sud / Carré d’art, 1993
  • Jiri Svestka, « Physiognomie der Erinnerung », Kunstverein für die Rheinlande und Westfalen, Düsseldorf, 1989

Publications et textes de l’artiste

L’écriture chez Jean-Pierre Bertrand agit comme un médium artistique.

  • texte sans titre, L’Homme-Paysage - Visions artistiques du paysage anthropomorphe entre le XVIe et le XXIe siècle, Alain Tapié et Jeanette Zwingenberger, Somogy Editions d’Art, Paris/Palais des Beaux-Arts de Lille, 2006
    Cadrer en Blindre, Paris, Onestar Press, 2002
  • 54, Arles, Actes Sud,1998
  • La couleur seule, l’expérience du monochrome, Lyon, Musée des Beaux-Arts, 1988
  • De l’icône ou du sens de la parole, Noir sur blanc n°2, Paris, 1987
  • Le Diamon’D, Alea n°6, Paris, 1985
  • Le corps de l’espace, Public n°1, Paris, 1984
  • Le corridor, Land n°7, Paris, 1983
  • Calle Mexico, Buenos Aires, Unfinitude, Paris, Edition de la NEPE, 1982
  • The Daily Memorandum, Paris, Catalogue du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 1974

Presse

  • Entretien avec Patrick Javault, « Sur quelques-un des films et vidéos tournés par Jean-Pierre Bertrand », Paris, Art & Aktoer, n° 36, 2003
  • Ann Hindry, « Jean-Pierre Bertrand ou la traversée du corps », Paris, art press, n°247, 1999
  • Doris Von Drathen, « Leidenschaftliche Arithmetik », Kritisches Lexicon der Gegenwartskunst, 1999
  • Doris Von Drathen, « Neue Arbeiten », Cologne, Kunstforum International, n°141,1999
  • Alain Cueff, Le Journal des arts, n°22, Paris, 1996
  • Doris Von Drathen, « Auf dem Spiegel gibt es keinen Chatten », Cologne, Kunstforum International, n°132, 1996
    Anne Dagbert, New-York, Artforum, n°XXXI, 1992
  • Maïtan Bouisset, « La fabrique du rouge », Paris, Beaux-Arts, n°93, 1991
  • Jacques Solillou, « Solution de continuité », Paris, artpress, n°136, 1989
  • Liliana Albertazzi, « Tourner autour d’un aquarium », Paris, artpress n°131, 1988
  • Catherine Millet, « Jean-Pierre Bertrand à l’ancienne école polytechnique », Paris, artpress n°110, 1987
  • Daniel Soutif, « Bertrand et les autres », Paris, Libération, 1985
  • Patrick Javault, « Entretien avec Jean-Pierre Bertrand », Paris, KNIE n°10, 1985
  • Michel Nuridsany, « La séparation », Jean-Pierre Bertrand, « Le corps de l’espace », Paris, Public n°1, 1984
  • Denys Zacharopoulos, « Jean-Pierre Bertrand », Paris, Artist n°12, 1982
Jean-Pierre Bertrand, catalogue de l’exposition au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
© DR
Jean-Pierre Bertrand, 54, Acte Sud
© DR
Jean-Pierre-Bertrand, Mettray, 2013
© DR

2015
Fonds M-Arco, Le Box, Marseille
FROM RED TO RED, vue partielle d’exposition

Rouge plasmique (x 4).papier-miel, acrylique, plexiglass, fer
279 × 163 cm.chacun

© Jean-Pierre Bertrand - ADAGP / Photo : Denis Prisset, 2015

Mentions légales | Recevoir nos informations